Panier

Andersen Shopper, chariots de course de qualité allemande

La marque familiale porte haut et fort des valeurs à l’image de ses produits de très grande qualité qui contribuent à faire d’elle une référence du marché.

En 1958, Christa & Günter Andersen entreprennent de fabriquer des sacs à provisions sur roulettes, une idée de génie qui leur vaudra d’être considérés comme les inventeurs de la poussette de marché. Dans l’écurie qui leur sert d’atelier, près de Satrup, dans le nord de l’Allemagne, ils travaillent jour et nuit pour scier, plier, vernir les tubes de métal et assembler leurs poussettes. Le succès rencontré est considérable. Débordés par la demande, ils se rendent compte qu’ils ne pourront continuer seuls.

En 1962, ils s’agrandissent et vont installer leur première usine dans les environs. Toutes les poussettes de marché de la marque y sont encore conçues, élaborées et fabriquées de bout en bout, un exemple unique en Europe. Maîtresse de tout son processus et capable de tester régulièrement de nouvelles idées, l’entreprise a su développer une collection extraordinaire comprenant plus de 10 types de châssis différents — tous pliables — et 35 modèles de sacs, tous garantis trois ans. Le catalogue présente ainsi un large éventail de produits aux styles et caractéristiques très variés : tubes en aluminium, roues à roulements à billes, poignées télescopiques, sièges, sacs isothermes, sacs en bâche recyclée, etc.

Aujourd’hui, Andersen continue d’innover : on prendra pour exemple le « Komfort Shopper », muni d’un siège intégré, le « Quattro Shopper », doté de quatre roues, le dispositif pour fixer son « Shopper » à l’arrière d’un vélo ou encore les gammes « Truck » et « 360° » dont les sacs sont confectionnés à partir de bâches de camion et de voiles de bateau recyclées.

Ultra-maniables, légers, compacts, très robustes, et design, les chariots Andersen Shopper peuvent transporter jusqu’à 50 kilogrammes de charge. Quant à leur prix, il est le reflet d’une fabrication allemande dans le respect de l’environnement et des salariés de l’entreprise. Les modèles les plus élaborés peuvent coûter jusqu’à 300 euros, mais le premier prix est de 50 euros.

La mentalité de l’entreprise, très éloignée d’une recherche de profit inconditionnelle, permet de maintenir des tarifs raisonnables en lien direct avec la qualité des produits.

« Andersen arrive à proposer un prix juste malgré une fabrication allemande, démontrant que le “Made in Asia” n’est pas une fatalité. Son modèle économique rigoureux établi sur des valeurs entrepreneuriales fortes prouve que l’on peut maintenir en Europe des entreprises capables de rayonner sur l’économie et la vie locale, explique Philippe Wenlock, directeur d’Andersen France. Consciente de sa responsabilité sociale, Andersen travaille en collaboration avec d’autres sociétés familiales basées en Suisse et en Allemagne pour la fabrication de certains sacs, notamment la gamme en bâches de camion et voiles de bateau recyclées. Nous observons que le public est de plus en plus sensible à cet engagement. »

 

Philippe Wenlock, directeur d’Andersen France

Cet article a été initialement écrit par Blandine Scherpe dans le magazine Home Fashion News.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livraison rapide

Domicile et point relais

Satisfait ou remboursé

Retour 14 jours

Garantie 3 ans

Sur les chariots

Paiement 100% sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa

Chariot-de-courses.com